CORONAVIRUS : Avertissement et Précautions à prendre

CORONAVIRUS : Avertissement et Précautions à prendre

 Publié le 1 mars à 10h00

Ce message est inhabituel et j’ai beaucoup réfléchi avant de le publier.

En tant qu’entrepreneur et « micro-influenceur », j’ai une part de responsabilité concernant ce que je partage avec toi.
Et j’arrive aujourd’hui à un point de réflexion où ce serait égoïste, voire inconscient de ne pas t’en parler.

Dans les prochaines lignes ce n’est pas « Amin de Otaket » qui parle.
Mais simplement le mec normal, le père de famille, l’ami, le frère que je suis…

Ce message va être long, probablement.

SI TU N’AS QUE 60 SECONDES LIS CECI :

  • Une grosse épidémie (pandémie) semble être sur le point de démarrer en France et partout dans le monde
  • Tous les signes montrent que c’est différent des précédentes épidémies (type grippe saisonnière, H1N1, Ebola, etc)
    • Le virus Covid-19 tue environ 30x plus qu’une grippe normale (taux de mortalité) mais ne tue pas rapidement ce qui laisse le temps à chaque personne d’en contaminer plusieurs. On est sur le même ordre de grandeur que la grippe espagnole de 1918 qui a fait plus de 50 millions de morts.

  • Toutes mes recherches me mènent à penser que tu vas être impacté directement ou indirectement par cette épidémie.
  • Il est encore temps pour toi de prendre de l’avance dans le préparatifs (même si c’est peut-être déjà trop tard dans certains coins)

 

Le but de ce message n’est pas de paniquer, bien au contraire, plus tu te prépares tôt plus tu peux être serein (le stress diminue tes défenses immunitaires)

Est-ce que je pense que je vais mourir du virus ? Non. Et ce n’est pas à ça que je me prépare.

* * *

A ce jour : Je ne suis absolument pas inquiet pour ma santé. Mais plutôt pour l’impact que cette épidémie peut avoir sur mon quotidien et celui de ma famille 

* * *

Et toi ?

Il y a deux options :

  • Si tu as moins de 60 ans, que tu es en bonne santé, tu vas soit échapper au virus, soit connaitre une forme légère. Mais ne prend pas à la légère ce message, pense à tes parents, tes proches, et aux personnes les plus fragiles autour de toi que tu pourrais contaminer (même sans t’en rendre compte).
  • Si tu as plus de 60 ans OU que tu fumes OU que tu as déjà un problème de santé, tu es dans les catégories à risques. je te recommande de prendre un maximum de précautions.

Comment j’en suis arrivé à écrire cet article ?

Tout a commencé il y a quelques semaines… j’étais sur la plage en Martinique et j’entends deux retraités discuter :

  • il y a un nouveau virus en Chine
  • la Chine va construire un hopital en 10 jours

Je n’essaye pas d’en savoir plus…

Et je me dis « heureusement que c’est en Chine, ils ne vont pas blaguer avec le truc et dans 15 jours c’est fini…« 

Sauf que non.

Malgré tout les efforts d’un régime totalitaire (et de la discipline imposée),
le virus a réussi à se propager et aujourd’hui sa croissance mondiale beaucoup plus rapides que les plus grosses épidémies des 100 dernières années.
Et on a du mal à voir comment on pourrait limiter sa diffusion massive maintenant que les chaines de transmissions sont rompues.

Pour faire court :
Les experts** qui, en janvier prédisaient, « d’ici fin février le virus commencera sa diffusion communautaire (= des cas sans liens avec la Chine ou une zone infectée) en Europe« 
ont également prédit que plus de 50% de la population mondiale pourrait être infectée d’ici quelques mois.
Leur première prédiction s’est avérée juste.

La seconde ?
L’avenir nous le dira.

** Tu peux te renseigner sur les travaux de Gabriel Leung à la Hong-Kong University; dont l’équipe est considérée comme une des meilleures du monde avec celle de Neil Ferguson à l’Imperial College of London; et celle de Marc Lipsitch à Harvard. ils sont tous d’accord pour dire que 30 à 70% de la planète pourrait être infecté. 

* * *

Pour avoir toutes les explications scientifiques et chiffrées au sujet de ce virus, tu peux lire cet article. Il partage 100% des conclusions que j’ai tirées de mes propres recherches… et il résume très bien la situation. Publié le 13 mars (15 jours après mon article initial)

* * *

Qui suis-je pour te parler de ça ?

Je ne suis pas médecin.

Je ne regarde pas la télé.

Juste un entrepreneur qui a mis la liberté en priorité n°1 dans ma vie.

Je suis de caractère plutôt optimiste et positif en général… le genre de mec qui pouvait te dire il y a 3 semaines « ce n’est qu’une grippe, on s’en fout…« 

La liberté et l’indépendance c’est aussi accepter la responsabilité de ne compter que sur soi-même en cas de coup dur.

C’est pourquoi je suis sensible à tout ce qui pourrait m’amener à perdre cette liberté ou à dépendre des décisions d’autres personnes…

Pourquoi le coronavirus a capté mon attention :

Je ne regarde pas la télé et je suis assez hermétique à ce qui peut agiter les foules en temps normal…

Mais pas cette fois.

J’ai commencé à me pencher sérieusement sur la question il y a 15 jours (mi-février), avant l’arrivée des premiers cas en Europe.

Simplement pour essayer de comprendre et d’en savoir plus…

Quelques jours après, 50.000 personnes étaient mis en confinement dans des petits villages du nord de l’Italie.

A ce moment-là, deux questions me passent par la tête :

1- A l’échelle mondiale, quelle est la différence entre un petit village italien et mon petit village normand ? Aucune.
2- Suis-je prêt à devoir rester chez moi pendant 14 ou 30 jours sans pouvoir sortir ?

La réponse était clairement non.

C’est là que j’a commencé à vraiment me préparer.

Pour assurer à ma femme, mon fils et mon foyer, une « continuité de confort » en cas d’isolement forcé. Rien de plus.

Pourquoi le Coronavirus est-il plus dangereux ?

Je ne suis pas médecin. Mais pour faire simple (avec mes mots à moi).

La dangerosité d’un virus est définie par deux choses :

  • Sa létalité = taux de mortalité : Sur 100 personnes infectées combien vont mourir ?
  • Son taux de contagion = taux de reproduction : combien de personnes une personne malade va-t-elle contaminer ?

La létalité du Covid19 est de 3% alors qu’une grippe saisonnière à un taux de 0,1%. Autrement dit, sur 1000 malades, il y a un mort en temps normal, 30 avec le coronavirus.

On pourrait se dire « bah c’est beaucoup moins que Ebola et ses 40% de létalité« . Oui mais justement… là où un malade d’Ebola meurt brutalement…

Avec ce Coronavirus, on peut être porteur et en bonne santé pendant plusieurs jours (voire plusieurs semaines), ce qui rend les détections plus compliquées et donc qui fait grimper le taux de contagion.

Un virus qui tue trop rapidement n’a pas le temps de se propager. Et ce que je n’avais pas compris avant d’y réfléchir sérieusement.

Une personne infectée par le Covid19 peut ressentir peu ou pas de symptômes (80% des cas ne sont pas « graves ») et elle va contaminer en moyenne 2 à 3 personnes.

Ce taux de mortalité et de contagion se situe dans le même ordre de grandeur que la grippe espagnole de 1918/1919. 

A l’époque cette grippe avait contaminé 50% de la population mondiale et tué environ 3%  (50M de morts sur 1,83milliards).

Je ne sais absolument pas si on se dirige vers ce scénario là, et je ne suis pas le mieux placé pour faire des prédictions…

Par contre, je peux agir sur ce qui est dans ma zone de contrôle : ma préparation et mes actions au quotidien.

Se préparer contre le Coronavirus :

Voici ce que j’ai mis en place pour moi, et ce que je te recommande de faire :

  1. Prévoir un stock de nourriture (+ produis ménagers) suffisant pour 30 jours minimum. L’idéal est 30 jours en mode « normal » + 60 jours en mode « survie » avec des éléments de bases.
  2. Je me lave les mains le plus souvent possible. J’utilise une solution hydroalcoolique* dès que j’ai un contact avec l’extérieur (le virus peut rester 9 jours sur une poignée de porte, un caddie de supermarché, une barre de métro…).
    *Au moment où j’écris ces lignes il devient quasiment impossible d’en trouver, sauf à des prix délirants sur le web.
  3. Je limite au maximum les lieux publics. Plus aucun transport en public, plus de restaurants, plus de centre commerciaux sauf nécessité (et en heures creuses uniquement). j’ai annulé ma conférence du 28 mars
  4. Je limite au maximum les contacts (je ne sers plus la main, ne fais plus la bise, fais attention aux poignées de portes, etc)
  5. J’essaye de ne plus me toucher le visage (très difficile, on se touche le visage une fois par minute en moyenne)
  6. J’ai prévenu mes proches et les personnes que j’aime, et j’ai insisté (avec pédagogie) quand mon frère et ma soeur ont commencé à se moquer.
  7. Je prends soin de mon système immunitaire en faisant à attention à mon alimentation, mon sommeil et mon activité physique.

Après.. je continue à vivre normalement.

A travailler, à sortir voir ma famille, à me balader en nature (quand la météo le permet), etc….

Est-ce vraiment utile de faire des stocks ? On est pas en guerre …

Juste avant de te donner un peu de lecture supplémentaire, voici mon raisonnement (notamment concernant les provisions…)

Je vois 4 scénarios possibles pour la suite des événements (= les jours qui viennent) :

A – Il n’y a pas d’épidémie, et tu n’as pas fait de stocks.

C’est le cas idéal et souhaité.
Mais relativement peu probable (cherche des images de supermarchés en Italie ou en Croatie à l’annonce des premiers morts quotidiens)

B- Tu as fait des provisions mais il n’y a pas de panique générale.

Scénario acceptable
Tu es tranquille pour les prochains mois, tu n’as simplement pas besoin d’aller faire les courses.

C- Tu as fait des provisions, ta commune déclare un isolement pour tout le monde

(ou simplement les gens paniquent et vident les supermarchés)

Scénario probable.

Tu es tranquille également.
Tu peux profiter de tes chocapic devant une bonne série Netflix pendant que ton voisin doit se battre avec 500 autres personnes (potentiellement malades) pour le dernier paquet de pâtes.

D- Tu n’as pas fait de courses et la situation s’aggrave.

Scénario catastrophe.
Ce n’est plus ton voisin, mais toi qui doit faire 6heures de queue pour acheter à manger à tes enfants.

Note : ce dimanche 1e mars, nous sommes environ au même nombre de cas en France que lorsque l’Italie a décrété des mesures de quarantaines exceptionnelles et que les supermarchés ont été dévalisés.

Coronavirus : Faut-il tomber dans la psychose  ?

Une chose que je te répète depuis des années :

il faut se concentrer sur ce que tu peux contrôler.

Tu ne peux ni contrôler la propagation du virus à l’échelle nationale, ni la réaction des autres quand les cas vont se multiplier.
Par contre, tu peux très bien choisir d’avoir de l’avance dans tes provisions pour être serein si ça venait à empirer.

Car si tu attends qu’on l’annonce aux infos… tu seras simplement prévenu en même temps que tout le monde.

Et apparemment… les gens commencent à bouger.

Il y a 10 jours quand j’ai commencé à me préparer j’ai voulu acheter des masques (si jamais ça s’aggrave et que je dois sortir pour refaire des provisions par exemple).

Je suis passé à Leroy Merlin, il n’en restait que 2… je les ai pris. En me disant « au pire ça me servira pour des prochains travaux…« 

Puis j’ai vu que la situation s’accélérait.
J’ai voulu en prendre pour mes parents qui prennent l’avion bientôt.

  • Je passe 3 commandes sur Amazon, les 3 commandes sont annulées pour rupture exceptionnelle.
    Je passe sur un site spécialisé (ma belle soeur travaille en labo), je reçois cette réponse :

« En raison de la conjoncture actuelle, nous sommes contraints d’annuler votre commande. Nous n’avons pas de stock sur ces références-là, les fournisseurs étant réquisitionné par l’état, nous ne pouvons assurer la livraison.« 

  • Je fais 5 pharmacie. Même réponse.
  • Je retourne en magasin de bricolage (brico-dépot), j’en trouve quelques uns.

C’était il y a une semaine.

Des amis ont voulu en acheter ces derniers jours, plus aucun masque n’est disponible nul part.

Pareil pour les solutions hydroalcoolique… si tu commences à en chercher maintenant c’est déjà un peu tard.

C’est maintenant qu’il faut agir.

J’ai commencé à écrire ce message vendredi 27 février en me disant « je l’enverrais lundi ».

Si je le publie maintenant c’est parce que parfois (peut-être pas cette fois) ça peut se jouer à 24 heures… (entre temps le nombre de cas a été multiplié par 3).

Et ensuite ?

Ensuite… tu continues ta vie aussi normalement que possible, tu continues à kiffer et à avancer normalement.

Je le répète, cet article n’a pas pour but de te paralyser et de te faire angoisser.

Au contraire.

Si tu es préparé suffisamment tôt, tu pourras rester serein quand les autres commenceront à s’activer.

Tu peux aussi éteindre ta télé, et arrêter de regarder les infos en temps réel…

Encore une fois, l’important c’est de te concentrer sur les choses sur lesquelles tu as un impact : 

  • Tes pensées
  • Tes émotions
  • Tes choix
  • Tes actions

Le reste c’est du bruit… qui peut vite faire peur quand on l’écoute toute la journée.

Et si le virus disparait prochainement  ?

Si tout ça n’est qu’une simple grippe et que ça passe dans 3 semaines ?

  • Je serai très content de m’être trompé. (pour une fois)
  • Je n’aurais plus besoin de faire les courses pour quelques semaines.
  • Je pourrais reprogrammer ma conférence sereinement.

C’est tout.

Il y a des situations où il vaut mieux être trop préparé que pas assez…
où il vaut mieux paniquer trop tôt que trop tard…

Etre entrepreneur c’est savoir gérer le risque, écouter son intuition et prendre des décisions radicales quand tout le monde te prend pour un fou…

On m’a pris pour un fou il y a une semaine.

Je pense qu’on sera fixé très prochainement.

Si tu as la même intuition que moi, tu peux partager cet article autour de toi… 

Informations supplémentaires sur le Coronavirus

Je te recommande 3 ressources qui peuvent t’être utiles. I-

1- Cet article de Sebastien Night (Le Marketeur Français)

Sebastien est un entrepreneur web qui avait une énorme influence sur le web entre 2008 et 2014.
Beaucoup de personnes se sont lancées en appliquant ses méthodes.
Jeudi dernier j’ai reçu cet article par email.

Il est très bien construit et je t’invite à le lire sérieusement.
(Je me suis un peu inspiré de sa structure pour écrire cet article)

2- Comment gérer ses stocks de provisions – Julien l’Organisologue

Julien est un maniac de l’organisation, des process et de la productivité.
Il a publié cet article il ya déjà un mois… c’est un des premiers à avoir capté mon attention
https://organisologie.com/organiser-vos-reserves-en-cas-de-pandemie/

Les deux articles ci-dessus contiennent des explications factuelles et scientifiques que je n’ai pas voulu reprendre ici. L’article est déjà long.

Je te conseille de lire le premier article pour vraiment comprendre ce qui se joue actuellement.

3- Channel Telegram d’infos en temps réel

https://t.me/coronalive

Un ami suisse m’a invité dans un groupe Télégram vers le 20 février. Nous étions environ 150.
Ce 29 février nous sommes 2500.

La personne qui alimente ce groupe est très (TRÈS) bien informée. Parfois avec 24h d’avance sur les médias.
ça me permet d’avoir les infos, sans sensationnalisme et avec une seule source fiable.

Attention : ça peut être anxiogène si tu passes ta journée à lire les posts du canal.

 

PS: l’article a été écrit rapidement. Il y a sûrement des fautes que je vais corriger plus tard mais j’ai estimé que l’information était plus importante que la mise en page et la syntaxe. J’ai déjà attendu une semaine car je voulais écrire « le bon article sur le bon ton ».  

Amin Lams

Entrepreneur depuis toujours... Je n'ai jamais été salarié. Depuis 2012, je travaille sur internet. Sans patron. Sans horaires.  Ma mission ? T'aider à gagner ta liberté en vendant ton savoir sur internet.