Aujourd’hui, je vais un peu te raconter ma vie…

Te parler de moi, au lieu de te parler de tes problèmes à toi.

C’est considéré comme une grave erreur marketing, car il est fort probable que tu n’en aies rien à faire..

Mais je pense que ce que je vais t’expliquer là peut t’aider au quotidien, surtout quand si tu es dans une période où tu as envie d’abandonner, si tu penses que tu n’y arriveras jamais… et si ton entourage essaye de te dissuader de poursuivre tes rêves…

Car on ne va pas se mentir, les critiques des haters, ces inconnus du web… on s’en balek.

Mais quand c’est ta mère, ton frère, ton conjoint, tes amis proches qui remettent tes projets en question (parfois violemment), c’est dur de rester indifférent… surtout au début. 

Petit retour en arrière.

Il y a 10 ans.

Mai 2009.

J’ai eu ce déclic. J’ai vu la lumière. 

Ce truc qui te frappe en pleine face et qui te dit « tu mérites mieux qu’une vie de salarié dans une entreprise que tu n’aimes pas« .

A l’époque le seul contrat de travail que je m’apprêtais à signer, c’était un contrat d’apprentissage en parallèle de mon école d’ingénieur.

( C’est d’ailleurs le dernier contrat de travail que j’ai signé )

Mais revenons à nos moutons.

Comme toute personne ayant aperçu la sortie de la caverne (voir le concept de notre cher ami Platon), je n’avais qu’une envie : partager le message. 

Les critiques de son entourage

Et si tu as vécu l’expérience, tu sais ce qui se passe à ce moment là :

Ton entourage te prends pour un fou. 

Pour ne pas me faciliter la tâche, le véhicule qui m’était apparu pour quitter la rat race, c’était le MLM. (Marketing de Réseau)

Je ne l’avais pas choisi, ça m’était tombé dessus, comme ça, comme une invitation par un ami dans une salle obscure du 94 entouré de 500 personnes surexcitées…

Aujourd’hui en 2019, il y a beaucoup de gens qui ont démontré que ça pouvait être un véhicule puissant.

Il y a 10ans, en 2009… C’était loin d’être une évidence. 

Facebook existait à peine en France…

Je ne te cache pas que les gens m’ont pris pour un fou. 

Un possédé. 

Un mec manipulé par une secte. 

Mais moi je savais ce que j’avais vu :

il était possible de vivre une vie différente de ce que j’avais cru pendant les 20 premières années de ma vie.

Et j’allais y arriver…

Peu importe le temps que ça prendra. 

A l’époque je suis tombé sur une citation attribuée à Gandhi :

«  D’abord ils vous ignorent, ensuite ils se moquent de vous, après ils vous combattent et enfin, vous gagnez« 

Je m’accrochais à ça… je l’ai vécu pendant 3-4ans… mais j’étais loin d’imaginer la suite.

Ce qu’il s’est passé ?

Pour faire court :

  • 2011 : j’ai créé mes premiers sites webs
  • 2012 : j’ai arrêté le MLM – J’ai eu mon diplôme je me suis mis à temps plein sur internet.
  • 2014 : j’ai repris le MLM par plaisir.

Et à cette époque, ça faisait déjà 5ans que j’avais promis à tout le monde que j’allais changer de vie… même si ça faisait 2ans que j’étais à temps pleins sur mes projets…

Il n’y avait toujours pas de Ferrari garée devant chez moi.

Pas de signes extérieurs de richesse. 

Les moqueries continuaient…

« Ah encore tes trucs de pyramides ? »

 » Et c’est quand que tu cherches un vrai travail? »

« Et elle est où ta Ferrari ? « 

( Concernant le MLM, je n’en parle pas trop sur Otaket, mais si le sujet t’intéresse dis le moi, je peux faire 2-3 vidéos au sujet de mon expérience. Je ne suis pas devenu riche grâce à ça, mais ça a transformé ma vie )

Et finalement… Les choses ont commencé à basculer en 2015.

Les gens ont compris qu’après 3ans sans chercher de travail je devais sûrement gagner ma vie autrement…

Ils ont aussi constaté que j’ai pu me payer un mariage comme j’en avais rêvé…

Que je voyageais 3-4 fois par an dans des endroits assez sympa…

Et justement en parlant de voyage, ça a été le coup de grâce.

2017 : Tour du monde pendant 11 mois. 

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé dans la tête des gens.

Mais entre mon départ et mon retour,

je suis passé du petit rigolo de service…

A celui à qui on envoie des messages :

« j’ai une idée de business mais je ne sais pas si ça peut marcher j’aimerais bien ton avis... »

« J’ai envie de quitter mon boulot mais je ne sais pas par où commencer, tu peux m’aider?« 

Exactement les mêmes personnes qui se moquaient 5ans avant. 

Dans ton cas à toi, tu ne peux peut-être pas partir en tour du monde…

D’ailleurs tu n’en a pas besoin.

Pour moi, ça a juste accentué un phénomène qui commençait déjà à se produire.

Comment être pris au sérieux par ton entourage ?

Ce que tu dois faire si tu veux qu’on respecte ton business. 

Si tu veux qu’on te prenne au sérieux, c‘est d’avoir l’attitude des gens qu’on prend au sérieux. 

Depuis 2009, depuis le premier jour, quand je parle de ce que je fais,

je n’en parle pas pour demander l’avis des gens...

J’en parle comme si j’étais convaincu que c’était le meilleur des chemins…

Et je le suis réellement.

Depuis tout ce temps, je n’ai fait qu’une seule chose : continuer à avancer. 

Si tu veux convaincre ton entourage que ce que tu fais est bien : n’essaye pas de les convaincre en faisant des projections…  ou en promettant des choses farfelues… montre leur tes résultats avec le temps.

Montrer tes résultats ça ne veut pas dire afficher ton compte en banque ou acheter une Lambo… ça veut dire montrer que tu es devenu la personne que tu voulais être. 

C’est juste une question de temps.

Si tu continues à faire ce que tu penses juste…

Au début ils t’ignoreront, ensuite ils se moqueront, puis ils te combattront, et enfin… tu auras réussi.

Quelle que soit l’étape où tu en es aujourd’hui.

Si le regard des autres te pèse parfois…

Si les critiques de tes proches te donnent parfois envie d’abandonner…

Imagine juste ce jour, dans 2 ans, dans 5ans, dans 10ans… 

Où ces mêmes personnes, viendront te demander des conseils… 

La première fois que c’est arrivé je n’y croyais pas…

Aujourd’hui ça m’arrive assez souvent pour y être habitué.

Et ça t’arrivera aussi.

Peut-être bien plus vite que tu ne le pense…

Et quand on y pense, tu n’as que deux possibilités : 

  1. Persévérer, réussir et te faire respecter au final
  2. Abandonner et leur donner raison

Que choisis-tu ?

A demain

Amin