L’autre jour en réponse à mon mail sur les leviers psychologiques (urgence, rareté, FOMO) j’ai reçu cette question :
 » Mais est-ce qu’au bout d’un moment, les prospects ou clients n’en n’auront-ils pas « marre » de voir cette méthode utilisée trop souvent par un même ‘vendeur’ ? « 
C’est une bonne question, et je vais y répondre en détails maintenant.
Ce dont les gens ont marre ce n’est pas qu’une technique soit tout le temps utilisée…
Mais ils en ont marre :
  •  Des messages/vidéos/contenus qui ne servent qu’à vendre
  • D’être pris pour des idiots
  • Des contenus sans valeurs
Donc si tu mets un compteur qui ne se termine jamais sur une page : oui les gens en ont marre.
Si 100% des contenus que tu envoies ne servent qu’à vendre, oui ils en auront marre.
Personnellement, j’ai suivi des créateurs qui vendent un produit toutes les semaines…
Et qui chaque semaine utilisent les mêmes leviers.
(Depuis 6 ans).
Et pourtant… Je continue de les suivre parce qu’ils apportent énormément de valeur. 
Même dans leurs contenus de vente.
Et au delà de ça…
Les gens n’aiment pas la routine.
Donc si tu utilises la même technique sous la même forme… 
Oui ça peut finir par saouler ton audience.
Mais ce qu’il faut ce n’est pas se demander  » de quelle couleur je mets le compteur sur ma page »…
Mais plutôt comprendre les leviers et la psychologie derrière les compteurs que tu vois partout. 
Et comme ça… tu peux alterner plusieurs formes pour une même stratégie.
Et tu peux même alterner les stratégies entre-elles pour éviter la répétition trop fréquente d’une même formulation.

L’astuce pour ne pas saouler son audience

Il existe des manière très subtiles d’utiliser la plupart des stratégies marketing,
même si beaucoup de gens se limitent aux grosses méthodes de bourrin…
Ce qu’il faut c’est vraiment comprendre « pourquoi ce mécanisme fonctionne » et utiliser différentes manières de l’activer dans tes contenus.
Mais le plus important, et ce qui fera la grande différence, peu importe si tu y vas en mode bourrin ou pas …
C’est d’apporter de la valeur à ton audience.
Si ton prospect lit ton mail pendant 8 minutes et à la fin il n’a rien appris. Tu as perdu.
Si il lit ton mail et qu’il se dit « ah ouais… bonne idée ce truc !  » … Tu as gagné.
Et ça te donne le droit de faire le bourrin dans la suite du mail ou dans le contenu suivant… (pas trop quand même).
Apporter de la valeur régulièrement, beaucoup plus souvent que tu ne vends… c’est la clé. 
Je suppose que si tous mes mails quotidiens se résumaient à « tiens achète mon produit »,
cela fait bien longtemps que tu ne les lirais plus…
Si tu es là aujourd’hui, c’est sûrement que tu y trouves de la valeur 😉 
Voilà,
c’est tout pour aujourd’hui.
A demain pour une nouvelle leçon
Amin