Article écrit en collaboration avec l’équipe de Roger Lannoy

A l’heure où le burn-out n’est plus considérée comme une maladie professionnelle en France, Roger Lannoy un coach en développement personnel de renommée mondiale évoque souvent l’intérêt de s’épanouir au travail. Voilà effectivement quelques années que le syndrome de l’épuisement professionnel touche de plus en plus de salariés. Outre ses conséquences morales et physiques, le burn-out affecte l’individu au plus haut point, qu’il s’avère urgent d’offrir aux travailleurs dans tous les domaines les moyens efficaces leur permettant de prévenir cet état de fatigue émotionnel qui semble faire actuellement des ravages. Découvrez alors dans ce guide des techniques infaillibles conduisant à l’épanouissement professionnel.

Trouver l’équilibre entre travail et vie privée

La meilleure technique selon Roger Lannoy pour s’épanouir au travail, c’est de parvenir à trouver le juste équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée. Certes, vous passez une grande partie de votre journée au travail, alors une fois hors du bureau n’y penser même plus. Plus facile à dire qu’à faire selon vous, dans la mesure où beaucoup se voient aujourd’hui de ramener du travail à la maison pour respecter leur objectif de productivité ou pour faire des heures supplémentaires tout simplement.

Or, lorsque travailler se transforme en contrainte, le salarié peine à sentir de la satisfaction même dans la réalisation de tâches intéressantes. Aussi, dès lors que vous franchissez le seuil de votre bureau, pensez à vous décontracter et à vous changer les idées tout simplement. Reprenez votre vie d’individu avec ses responsabilités. Profitez des moments que vous passez avec vos proches et vos amis pour vous ressourcer, indispensable pour reprendre le travail en pleine forme.

Mettre en avant ses points forts pour se motiver

travail heureuxCoach en motivation réputé à l’échelle internationale, Roger Lannoy révèle également que pour s’épanouir au travail il faut être motivé. Il existe alors pour cela différentes manières pour retrouver sa motivation, notamment en mettant en avant ses points forts. Dans un premier temps, procédez à un bilan de vos réelles compétences. Faites ensuite une liste de vos exploits en tant que salarié – évolution en termes de productivité, promotion… – et rappelez-vous du sentiment de satisfaction que vous avez ressenti lors de vos prouesses.

En prenant conscience de vos compétences et de vos forces dans le domaine professionnel, il vous sera plus aisé de donner un sens à votre profession. Cela vous permet derrière de vous intéresser davantage à votre métier, mais surtout à vous engager. L’engagement est effectivement un levier de motivation qu’il ne faut surtout pas négliger, surtout lorsque vous êtes en quête de l’épanouissement au travail.

Vaincre ses doutes pour s’épanouir

Dans son programme de coaching, Roger Lannoy aborde souvent le cercle vicieux dans lequel vous plongent vos doutes. Douter de ses capacités à mener à bien une mission à responsabilités ou hésiter pour réaliser une tâche dont vous disposez pourtant les compétences requises, voilà autant de faits courants que tout salarié a déjà connu au moins une fois dans sa carrière professionnel.

Inconsciemment, en doutant de vous-même vous limitez votre champ de possibilités, et c’est de cette manière que beaucoup de travailleurs ne parviennent pas à s’épanouir au travail. Alors pour vaincre vos doutes – une technique toute aussi puissante dans la vie au quotidien – il vous faut agir et affronter vos peurs. Faites vos preuves pour gagner de l’assurance, de manière à vous sentir à votre place au sein de l’entreprise. Le sentiment d’appartenance qui s’en découle vous sera d’une grande aide pour vous épanouir en tant que salarié.

L’organisation : une arme puissante

Lorsque le sujet délicat du burn-out est évoqué, Roger Lannoy dévoile pour sa part l’intérêt de s’organiser dans le cadre professionnel. Il est clair que l’organisation se révèle être une arme puissante en matière d’épanouissement professionnel et personnel. L’objectif ici selon le coach, c’est d’éviter de s’éparpiller et gagner en efficacité dans le cadre de son travail. Un travailleur organisé se veut effectivement plus productif et plus performant, dans la mesure où il ne se laisse pas déborder par les différentes tâches qu’il a à accomplir.

Pour s’organiser, il est primordial d’apprendre à bien gérer son temps. Vous disposez quotidiennement de X heures de travail, alors optimisez tant que possible le temps consacré à chaque mission. L’organisation passe également par un environnement de travail propice à la concentration. Pensez alors à répertorier vos documents, à les classer par ordre de priorité, etc. Dans la mesure où vous parvenez à tout faire en temps et en heure, c’est avec un sentiment de satisfaction que vous quitterez votre bureau à la fin de la journée.

Le dépassement de soi toujours préconisé

epanoui-au-travailPar ailleurs, Roger Lannoy met aussi un point d’honneur sur la technique du dépassement de soi dans la quête de l’épanouissement professionnel. Se dépasser au travail est effectivement la meilleure manière de connaître ses limites, mais surtout de réaliser quelles sont réellement vos capacités dans vos entreprises. Dans le cadre professionnel, l’épuisement apparaît dès lors que le salarié se sent dépassé par les missions qui lui sont allouées.

Prenez du recul histoire de faire le point sur votre carrière professionnelle. Quels ont été vos points forts et vos faiblesses, et ceux méritant d’être retravaillés ? Faites également le tour des missions que vous avez apprécié de traiter. L’idée ici est que vous puissiez prendre conscience de vos réels potentiels. Pour vous épanouir dans votre profession, vous allez devoir vous lancer quotidiennement des défis, comme améliorer votre productivité en prenant toujours compte de vos forces et faiblesses pour mieux avancer par la suite.

Apprendre à gérer le stress

Du moment que vous avez compris l’intérêt du dépassement de soi, Roger Lannoy recommande également d’apprendre à gérer le stress. Parce que pour vous surpasser dans votre domaine vous avez besoin d’une volonté inébranlable et d’une motivation de fer, le stress va tout simplement vous paralyser et vous empêcher d’atteindre l’épanouissement au travail tant que vous ne le canaliser pas. Il faut savoir en effet que le stress peut jouer en votre faveur dans la mesure où vous parvenez à le canaliser, soit à bien le gérer.

Le stress « positif » comme il est communément appelé vous permet effectivement de décupler vos capacités et vos forces. Dans votre quête de l’épanouissement au travail, vous devez faire en sorte que la pression ne soit ni négative ni destructrice. Bien au contraire, elle peut vous aider à trouver le sésame de l’épanouissement professionnel. Apprenez à dire non, à refuser de nouvelles missions par exemple lorsque vous vous sentez déjà débordé. Dès lors que la pression devient insoutenable, accordez-vous un temps de pause et décompressez.

Se former pour évoluer

Pour Roger Lannoy, l’épanouissement professionnel rime surtout avec évolution. Evoluer au sein d’une entreprise est l’une des principales sources d’épanouissement professionnel pour le salarié. Aussi, vous vous devez de vous donner les moyens d’évoluer dans votre profession, à commencer par acquérir de nouvelles compétences. Se former constitue une véritable valeur ajoutée, aussi bien pour le salarié aspirant à une promotion, que pour son employeur toujours en quête de nouveaux talents au sein même de son entreprise.

Se former est donc un passage obligé pour évoluer dans le cadre professionnel, sans compter le fait que cela vous évite l’ennui en vous autorisant l’exploration de nouveaux horizons. Par ailleurs, la formation peut aussi être perçue comme un levier de la motivation, créant en vous l’envie de vous dépasser. Dans votre quête de l’épanouissement professionnel, votre objectif n’est pas tant de vous faire remarquer par votre employeur, mais surtout de vous prouvez à vous-même que vous êtes en mesure de vous améliorer quelle que soit la situation.

Entre apprécier son métier et se trouver une nouvelle orientation

Quoi qu’il en soit, la meilleure technique conduisant à l’épanouissement professionnel demeure l’appréciation de son métier. Aimer son travail, c’est lui donner un sens et se donner une bonne raison de s’y engager pleinement. Quand vous aimez votre profession, c’est tout naturellement que vous la respecter. Chaque accomplissement dans le cadre professionnel devient alors pour le salarié une nouvelle source d’épanouissement. Vous devez donc apprendre à apprécier votre métier, pour lui donner un sens, pour que derrière il contribue également à votre épanouissement en tant qu’individu.

Cependant, certains travailleurs ne parviendront jamais à apprécier leur métier. Si réellement vous sentez que vous n’êtes pas fait pour cette profession – le travail n’a pas de sens pour vous, la motivation est quasi inexistante… – envisager une nouvelle orientation professionnelle pourrait bien être à la clé de votre épanouissement en tant que travailleur. Cette option nécessite toutefois un temps de réflexion.

Dans un premier temps, trouvez l’origine de votre malaise au travail comme une rémunération peu satisfaisante, le manque de reconnaissance de votre employeur… Ensuite, faites le bilan de vos compétences et demandez-vous si vous êtes réellement fait pour cette profession. Enfin, si vous êtes convaincu qu’une réorientation professionnelle se révèle indispensable pour être un travailleur heureux, alors demandez-vous ce qu’un nouvel emploi pourrait vous apporter de plus que ce que vous avez déjà aujourd’hui.