Dans les cours de récré en maternelle, Il est fréquent que les petits garçons comparent la taille de leur zizi…

Rien de pervers. Juste de la curiosité. Juste pour voir. 

Quand on grandit, on ne perd pas cette habitude.  Mais au lieu de comparer son entrejambe…on compare autre chose.

L’être humain adore se comparer. 

Qui gagne le plus d’argent sur internet ?

Qui a la plus belle pelouse du lotissement ?

qui a le fils qui fera les meilleures études ?

et inévitablement… qui gagne le plus d’argent ?

 

Le soucis c’est quand on on compare les mauvaises choses :

C’est que ça peut créer beaucoup de frustration.

Aujourd’hui, personnellement ma vie me convient plutôt bien.

Si je me compare à la plupart de mes amis « salariés hors ligne », elle est même géniale.

Si je me compare à certains de mes amis entrepreneurs en ligne, je pourrais être vite déprimé.  

 

Alors que factuellement : 

  • J’ai des revenus qui doivent me placer dans le top 3% des français
  • J’habite une maison avec 4 chambres à la campagne alors qu’on est que 2.
  • Je voyage assez souvent (même si en ce moment je bouge moins qu’avant)
  • Mon couple se porte à merveille depuis plus de 10 ans.
  • Je suis en bonne santé et ma famille va plutôt bien.

Mais je pourrais vivre dans la frustration perpétuelle en passant mes journées sur Instagram, à regarder la vie (vitrine) de gens qui font des millions… 

 

Ça ne sert à rien !

Tu ne devrais même pas te comparer à ce que je fais par exemple.

Mais simplement essayer de progresser vers ce que tu veux vraiment atteindre.

 

Comparaison de deux business internet

Par exemple, le weekend dernier j’ai lancé 2 produits :

  • Un avec ma femme sur son blog.
  • Un avec un client que j’accompagne depuis quelques mois.

Le hasard fait que les deux sont sur une thématique assez proche. Donc j’ai pu copier/coller ce que j’ai construit avec ma femme pour mon client.

Au moment de lancer ces deux produits. Je sais pertinemment que les résultats seront différents. 

Tu ne peux pas comparer un blog qui a 3ans et 20.000 mails (dont plusieurs milliers de clients existants) à un blog qui a 3 mois et 500 mails. 

 

Mais forcément… mon client il fait quoi ?

Il espère probablement secrètement faire des chiffres assez proches. 

Et son cerveau, même inconsciemment, va comparer le volume de vente. 

Si il est assez facile pour ma femme de générer un an de salaire en 3 jours en lançant un produit, c’est tout simplement impossible pour un débutant d’en faire ne serait-ce que 20% actuellement.

 

Comparer les bons indicateurs pour ton business web

Au lieu de comparer le chiffre d’affaires, ce serait plus pertinent de comparer : 

  • Le taux d’ouverture de mail
  • Le taux de conversion de la page de vente

Et là, mon client pourrait avoir le sourire car ses chiffres sont assez bons, peut-être meilleurs que ceux de ma femme.

 

En comparant simplement les bonnes choses, ça pourrait lui donner espoir et le motiver. Au lieu de le frustrer et le décourager.

Mais c’est aussi mon rôle de lui expliquer. Comme je le fais avec toi aujourd’hui.

 

La comparaison, si elle est bien utilisée, ça peut être un moteur formidable. 

Mais si tu compares les mauvaises choses, ça peut réellement te pourrir la vie. 

 

Et toi?

As-tu l’habitude de te comparer aux autres ?

Est-ce que ça t’apporte de la satisfaction ? De la frustration ?

 

L’idéal ce serait ni l’un ni l’autre. Ni être trop satisfait et te reposer sur tes lauriers. Ni être frustré et déprimé.

Mais simplement être reconnaissant de ta situation actuelle, tout en étant inspiré par ceux qui font mieux que toi, pour aller chercher des meilleures résultats.

(si c’est ce que tu souhaites vraiment)

 

Je te souhaite une très bonne journée

A demain pour une nouvelle leçon.

 

Amicalement

Amin